naar top
Menu
Logo Print

Les installateurs de chauffage proposent une prime au remplacement

Un nouveau poêle à bois ou à pellets peut vous rapporter 300 euros
magazine

En Wallonie, le chauffage au bois est toujours populaire. Pourtant, un poêle sur deux devrait être remplacé. Etant donné que les normes relatives au CO2 et aux particules fines sont plus que jamais à l'ordre du jour de l'agenda public, il est logique que les citoyens soient incités à remplacer leur vieux poêle polluant par un neuf. Un nouveau poêle émet jusqu'à 95 % de particules fines en moins et est neutre en CO2. Toutefois, la Wallonie est la seule région d'Europe à ne pas offrir de primes pour le remplacement des poêles. C'est pourquoi cet automne, 74 entreprises belges du secteur du chauffage offrent elles-mêmes une prime de remplacement de 300 euros. "Selon l'Agence pour l'environnement, la combustion du bois est responsable de 35 % des émissions totales de particules fines, et ce n'est pas pour rien que l'UE va imposer des règles plus strictes à partir de 2022. Les poêles à haute technologie que nous recommandons ne sont plus comparables aux anciens modèles. Selon toute logique, notre gouvernement devrait offrir une récompense financière aux citoyens qui remplacent leur vieux poêle polluant", explique Ludwig Van Wonterghem, promoteur de remplacezvotreancienpoele.be. "L'an passé, une étude avait déjà indiqué que près de la moitié des poêles à bois avaient plus de 10 ans et qu'ils devaient donc être remplacés d'urgence. En France par exemple, le gouvernement soutient le remplacement de chauffage depuis 4 ans, et cela a un effet positif sur la qualité de l'air. En Belgique, 74 entreprises du secteur du chauffage font le même." Les personnes qui envisagent de remplacer leur poêle peuvent donc se rendre sur le site Internet www.remplacezvotreancienpoele.be. Les personnes intéressées trouveront sur ce site toutes les informations nécessaires et peuvent s'inscrire jusqu'au 18 novembre.

STROOMOP

STROOMOP

+3256723630
+3256723631